Quels sont les enjeux de la gestion des données en matière de SIRH ?

20 juillet 2021
Ressources humaines

Dans un contexte de digitalisation croissante des outils, les SIRH doivent adapter leurs gestions des données en gérant au mieux les contraintes réglementaires et techniques, tout en sensibilisant les salariés sur la sécurité des données.

Cependant, avec l’évolution de la digitalisation, les données ne sont plus liées uniquement à une réglementation. En effet, l’avenir des SIRH semblent aussi dans l’exploitation des données et la stratégie RH de gestion qui en découle.

Depuis l’entrée en vigueur du RGPD (règlement général sur la protection des données), les SIRH sont directement concernés par la gestion des données. D’une part pour répondre aux contraintes réglementaires (droit d’accès et de rectification à ses données personnelles…) pour éviter des sanctions financières. D’autre part, pour l’aspect technique (stockage des informations, archivage, nettoyage…) et pour sécuriser les données qui circulent. Plusieurs aspects sont indéniables comme la garantie de l’intégrité des données, la sécurité des SI mais aussi l’information aux salariés.

Les enjeux de la gestion des données dans un SIRH :

La gestion des données se matérialise également par la collecte et l’analyse. En effet, au-delà des règles à respecter, pour l’entreprise, savoir disposer de ses données et pouvoir les analyser est un véritable atout. Il devient ainsi possible de faire de la consolidation de données pour mieux constater, projeter et anticiper certains aspects RH. A titre d’exemple, avec les données de formation et d’évaluation, il est possible de croiser les objectifs de l’entreprise et les attentes des collaborateurs. Il s’agit ainsi de mieux gérer les défis RH à venir, tout en ayant la possibilité d’analyser des données actualisées. La gestion des données peut donc impacter la performance des SIRH et la stratégie de l’entreprise. On peut s’imaginer qu’en croisant des données provenant de sources diverses, internes et/ou externes, cela permettrait aux DRH d’adapter leur politique RH et de jouer un rôle majeur dans l’organisation.

Cependant, pour parvenir à un tel dispositif, il faut pouvoir disposer d’outils performants en termes d’option de consolidation mais aussi d’une base de données ou d’un référentiel complet. En complément, le service RH doit disposer d’un temps dédié à cette activité, en lien avec sa fonction et sa spécialisation. Il s’agit d’une évolution à la fois des SIRH mais également de la fonction RH pour mieux gérer les enjeux à venir.

La réglementation a imposé aux entreprises d’adapter leurs gestions des données via les SI et la digitalisation de la société a accompagné cette évolution d’un point de vue technique et en matière de sécurité des données. Cependant, une fois exploitées, ces données constituent une véritable base d’analyse précise pour les RH qui disposent d’une « image » actualisée. Il devient ainsi possible d’identifier les axes d’amélioration, des contraintes et d’anticiper des tendances stratégiques. Le développement de la gestion des données des SIRH s’avère primordial et inévitable dans la stratégie des entreprises en matière de performance RH. Il n’est en revanche, pas si simple dans les organisations actuelles d’avoir le temps et les moyens d’étudier ces données. Encore beaucoup de SIRH minimisent la gestion des données ou ne disposent pas de fonctionnalités performantes dans le domaine.

Le sujet vous intéresse ?

Benoît CAPITANT
Benoît CAPITANT
Directeur des pôles RH, Secteurs Publics, Média et Santé

L'accompagnement des transformations numériques des Ressources Humaine fait partie intégrante de l’identité de mc2i qui en fait son cœur de métier depuis plus de 30 ans, confortant ainsi sa position de cabinet de conseil indépendant leader en SIRH.

Partager
Aurélie SUTTER
Consultante