Les GAFA dans le marché de l’assurance

28 juin 2021
Assurance

Les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sont quatre multinationales américaines qui ont été fondées entre la fin du XXème siècle et le début du XXI siècle. Elles sont considérées aujourd’hui comme des géants du web et dominent le marché du numérique. Positionnés sur les industries clés de l’économie digitale, les GAFA ne cessent de monter en puissance et pourraient bientôt conquérir le marché de l’assurance.

Les géants du web dans l’assurance

Les GAFA contiennent des centaines de millions de clients à travers le monde et ont plus d’un milliard de données collectées. Elles sont présentes sur le marché de la publicité (Facebook et Google), le commerce en ligne (Amazon), le software et le hardware (Google et Apple) et sur les moyens de paiements (Google Pay, Amazon Pay, Apple Pay)

 Au vu du nombre de données collectées par les GAFA, les conséquences de leur entrée sur le marché de l’assurance pourraient se révéler désastreuses pour les assureurs traditionnels. En effet, les informations relatives à notre navigation sur le web, à notre géolocalisation, à nos achats en ligne et à nos objets connectés pourraient permettre aux GAFA d’avoir une nette longueur d’avance en matière de connaissance client par rapport aux assureurs actuels. Il en découlerait que les GAFA seraient en capacité de proposer des offres personnalisées et mieux adaptées aux besoins des clients.

Les GAFA multiplient les portes d’entrée dans le marché de l’assurance notamment à travers de nombreux partenariats, mais ils restent encore peu présents sur le marché Européen :

  • En 2013, Amazon s’allie avec Allianz France. L’objectif est de permettre aux clients Amazon de souscrire à des contrats d’assurance dommage accidentel proposés par Allianz.
  • EN 2016, Amazon propose son offre d’assurance dommage accidentel « Amazon Protect » pour les produits achetés depuis son site de e-commerce.
  • En 2018, Apple s’allie avec l’assurance américaine Aetna afin de concevoir des applications de E-santé.
  • En 2018, Amazon s’associe à Aviva afin de permettre à ses clients de régler leurs contrats d’assurance auto et habitation via Amazon Pay. De plus, les clients Amazon ont la possibilités de souscrire aux offres proposées par Aviva via le compte Amazon.
  • En 2020, Google se lance dans l’assurance santé et créé « Coefficient Insurance » en partenariat avec la multinationale suisse Swiss Re. Coefficient Insurance va s'appuyer sur le big data et sur des outils d'analytique pour proposer des assurances de santé aux entreprises américaines.
  • En 2021, Google s’allie à Allianz et à Munich Re pour proposer une offre de cyber assurance aux clients de Google Cloud basés aux Etats-Unis.
  • Cependant, l’intrusion des GAFA dans le marché de l’assurance fait face à certains obstacles.

Les obstacles des GAFA dans l’assurance

Un premier obstacle auquel devra faire face les GAFA est la digitalisation des assurances. Le digital occupe une place de plus en plus importante dans le marché de l’assurance, même si les opérations les plus complexes se font encore en agence. En effet, selon une étude mené par Deloitte et par Harris Interactive, 35% des souscriptions de contrat se font en ligne via internet ou via des applications mobiles. Ce chiffre est croissance au fil des années.

Par ailleurs, les assureurs mises également sur le digital pour faciliter la connaissance client et la relation client.

  • Les innovations technologiques permettent de mieux connaitre les assurés et de leur proposer des produits adaptés à leurs besoins. D’autre part, le digital offre la perspective de partenariat aux assurances en leurs permettant de partager les données de connaissances clients entre les assurances (KYC partagé) ou entre les assurtechs (open insurance). Le digital permettrai donc de simplifier et d’accélérer les processus d’entrée en relation. En passant de quelques jours de traitement et de contrôles de l’identité pour les personnes physiques, à quelques minutes sur smartphones ou sur un site web.
  • La gestion de la relation client, est également simplifié, car les assurés ont la possibilité d’échanger des documents contractuels avec les assureurs, de prendre des rendez-vous ou de gérer leurs contrats en ligne et sans déplacement.

L’autre obstacle qui fait face au GAFA dans le marché assurantiel, est l’adhésion des prospects. Selon une étude mené par le réseau social BIND auprès de 5000 salariés des GAFA, plus de 62% des répondants ne feraient pas encore confiance aux géants du web pour la gestion de leurs données financière.

De plus, les assurances européennes sont soumises au RGPD (Règlement Général de Protection des Données) depuis Mai 2018. Le RGPD oblige toutes les sociétés à mettre au clair leurs pratiques quant au traitement qu’elles réservent aux données de leurs clients, de leurs fournisseurs et de leurs employés. Cette règlementation protège toutes les données à caractère personnel et leurs utilisations. Des pénalités peuvent être appliquées aux entreprises en cas de violation aux règles du RGPD. A l’image de Google, qui a été sanctionné d’une amende de 50 millions d’euros en 2019 et d’Amazon Europe qui a été sanctionné d’une amende de 35 millions d’euros en 2020.

Le sujet vous intéresse ? Nos experts vous répondent

Lorenzo BERTOLA
Lorenzo BERTOLA
Directeur du pôle Banque, Finance & Assurance

Les consommateurs sont aujourd’hui en attente d’offres sur-mesure. Dans ce contexte, les données vont devenir un enjeu central de différenciation, permettant de personnaliser des prestations qui s’aligneront sur les comportements réels des assurés. mc2i accompagne les acteurs du secteur sur leurs problématiques numériques comme la digitalisation des parcours utilisateurs, la mise en place de plateformes data ou l’intelligence artificielle.

Partager
Dylan MAGOUDOUX
Consultant