Clubhouse et le social audio : quel avenir ?

18 juin 2021
Média et télécoms

Internet a aussi ses propres tendances. Si les années 2000 ont rayonné grâce à l’écrit, via les blogs et forums, les années 2010 marquent quant à elles l’apogée de la photo et de la vidéo, stars des réseaux sociaux. Aujourd’hui, la voix semble s'imposer comme le nouveau levier de communication digitale : messages et assistants vocaux, podcasts, livres audios, réseaux sociaux 100% vocaux... Sommes-nous entrés dans l’âge d’or de l’audio ?

La voix, nouveau levier de la communication

En 2021, l’audio a le vent en poupe, et sur tous les formats. Le succès des podcasts continue de croître : selon une étude Médiamétrie, en France, la part d’auditeurs mensuels a augmenté de 48%  pour les podcasts natifs entre 2019 et 2020. Un nouvel arrivant fait son apparition sur le marché en avril : Amazon Podcast, petit dernier de la plateforme de streaming Amazon Music.

Par ailleurs, l’audio est de plus en plus exploité au sein de plateformes dédiées directement à son utilisation. C’est notamment le cas de la plateforme Discord créée à l’origine pour le jeu vidéo et permettant de discuter aussi bien à l’écrit qu’à l’oral, qui connaît un grand succès depuis 2015.

Clubhouse : le premier réseau social 100% vocal

Un réseau social 100% vocal, un pari risqué ? Paul Davison et Rohan Seth se sont lancés dans l’aventure en créant l’application Clubhouse il y a un an. Lancée en avril 2020 en pleine crise du Covid-19 dans la Silicon Valley, cette application de discussions vocales permet à ses utilisateurs d’entrer dans des rooms - des salles de discussions virtuelles - afin d’échanger et de débattre sur des thématiques variées comme l’actualité, l'entreprenariat, le développement personnel ou encore le cinéma. 

A l'échelle mondiale, l’application a connu un fort succès en début d’année. Cumulant près de 10 millions de téléchargements sur l’App Store en février, Clubhouse a été portée par des personnalités influentes comme Elon Musk ou Mark Zuckerberg qui y ont notamment animé des discussions. Ses créateurs ont également adopté une stratégie volontairement élitiste via un système de cooptation, l'application n’étant au départ accessible que sur invitation. Seulement disponible sur iOS jusqu'ici, Cluhouse est désormais accessible sur Android depuis le 21 mai. L'application compte aujourd’hui plus de 10 millions d’utilisateurs à travers le monde (600 000 en décembre 2020).

De grands défis à relever

Le succès de Clubhouse a inspiré la concurrence, et tous les géants du social média sont concernés.

Twitter a pris de l’avance en lançant Spaces, qui permet à ses utilisateurs de créer leurs propres espaces de conversations vocales. De son côté, Facebook lancera bientôt Hotline, une expérience de chat audio multifonction, pour l’instant seulement disponible en version bêta. Enfin Linkedin a rejoint le mouvement avec le lancement prochain de ses propres salles audio.

Ces nouveaux concurrents ont fait naître des doutes quant à l’avenir de l’application. En effet, au niveau mondial, ses téléchargements ont baissé de 72% au mois de mars 2021. Toutefois, cet essoufflement ne semble pas avoir refroidi les investisseurs : le PDG de Clubhouse a annoncé le 19 avril dernier une levée de fonds de 4 milliards de dollars qui permettra notamment de faire face à cette concurrence accrue.

Face à une telle menace et avec un business model encore fragile, Paul Davison et Rohan Seth ont dû forger une stratégie de défense efficace. Ils ont notamment choisi de remercier leurs contributeurs en les rémunérant. Faire évoluer l’application est un vrai défi, notamment via la refonte d’une expérience utilisateur aujourd’hui encore très limitée en termes de fonctionnalités.

La cybersécurité est un autre défi de taille pour Clubhouse, qui s’est vue reprocher de nombreuses failles concernant la protection des données de ses utilisateurs. La CNIL a d’ailleurs lancé une enquête à son encontre à la mi-mars afin de veiller à son respect de la RGPD.

Un avenir incertain 

Lancée en pleine crise du Covid-19 dans un contexte d’isolement social, Clubhouse s'est inscrite comme une réponse au besoin d’échanges. A l’inverse d’une consommation de contenu ultra rapide, l’application permet d’aborder des thématiques en profondeur. Elle est donc par nature très chronophage. A ce titre,  le contexte sanitaire actuel semble lui avoir été favorable. Le social audio est apparu comme une alternative aux discussions et débats que nous n’avions plus dans la “vraie” vie. 

A l’heure où nous sortons peu à peu de la crise du Covid-19 et de son couvre-feu, le retour à la vie normale questionne la pérennité de ce nouveau modèle. Ce succès perdurera-t-il lorsque nous aurons retrouvé une vie sociale plus riche ? Le social audio est-il voué à s’inscrire durablement dans le paysage mondial des médias sociaux ? Et si oui, dans quelle mesure ? Clubhouse parviendra-t-elle à survivre face à une telle concurrence ? La sortie de crise espérée fin 2021 nous apportera certainement des premiers éléments de réponse.

Le sujet vous intéresse ? Nos experts vous répondent

Jean-Yves CARABOT
Manager, Directeur de l'Expertise Média

La transformation numérique du secteur continue, portée par la multiplication des plateformes thématiques, la rationalisation des SI métiers et la 5G. mc2i apporte son expertise auprès des grands comptes des médias et des télécoms en mettant à contribution son savoir-faire plus qu'éprouvé. 

Partager
Camille SIMONDET
Consultante Junior