La norme ESG: sujet au coeur de la performance extrafinancière des banques

personne en train de calculer feuilles avec des graphiques
14 novembre 2021
Banque et finance

ESG: un sujet au coeur des préoccupations des investisseurs

Faisant suite à des instances internationales en lien avec l'environnement, les régulateurs sont de plus en plus exigeants quant aux informations collectées auprès des banques sur les typologies de financements réalisés. Aujourd'hui, les financements réalisés ne sont pas suffisamment étayés pour que les investisseurs et les organes de régulation puissent avoir de la visibilité sur l'impact de ces financements et investissements. Dans ce cadre, la norme ESG permet d'exiger une structuration des informations pour avoir un reporting sur trois volets: les volets environnemental, social et de gouvernance.

Le critère environnemental prend en compte les émissions de CO2 et de gaz à effet de serre, la consommation électrique, le recyclage des objets ainsi que les politiques de prévention contre les risques environnementaux et la nature des secteurs d'activité.

Le critère social englobe la lutte contre la discrimination, la protection des salariés, le respect du droit du travail, la parité, l'emploi des personnes handicapées et le dialogue social.

Le critère de gouvernance vise à assurer l'indépendance et la neutralité au sein du conseil d'administration, la transparence dans la rémunération des dirigeants et la lutte contre la corruption

Méthodes d'évaluation des critères ESG

Il existe deux grandes approches pour l'évaluation des performances ESG d'une banque:

La méthode "best-in-class"

Chaque secteur économique est pris de façon isolée et au sein de ce secteur, les critères ESG de chaque banque sont évalués. La banque la plus performante sera celle qui répondra le mieux à ces critères. Cela permet aux investisseurs une diversification de leur portefeuille en prenant les meilleures banques, donc celles qui répondent au mieux aux critères ESG en fonction des secteurs d'activités.

La méthode "best in universe"

Dans cette méthode, plutôt que de noter par secteur d'activité, il s'agit de prendre toutes les banques, quelques soient leurs secteurs d'activités et de les classer en fonction des critères ESG. Il n'y a aucune différentiation de secteur. Dans ce cadre, les investisseurs sont limités dans leur souhait de diversification sectorielle mais leurs choix se portent alors sur les entreprises qui ont le plus à cœur les critères ESG dans leur globalité.

N.B.: Les critères ESG ne sont pas les mêmes pour toutes les banques à travers le monde. Ils varient en fonction du pays d'origine de la société. Par exemple, aux Etats-Unis d'Amérique, les entreprises sont mieux notées pour leur transparence sur les salaires des dirigeants que pour leurs actions en faveur de l’environnement. A contrario, dans les pays qui ont une préoccupation environnementale majeure, les banques seront mieux notées pour leur performance environnementale que pour leur transparence sur le salaire des dirigeants.

Au-delà de ces métriques, la norme ESG constitue une opportunité pour les banques, de mettre l'accent sur les secteurs d'activité financés et d'avoir une meilleure analyse pour répondre à la fois aux attentes des régulateurs et avoir une granularité plus fine dans l'approche des secteurs d'activité et leurs clientèles.

Le label ISR

Le label ISR pour Investissement Socialement Responsable est un investissement sur les marchés financiers dans des entreprises selon des critères ESG. Cet investissement concerne les entreprises qui ont des pratiques plus responsables et des modèles économiques plus résilients face à la crise écologique

La prise de conscience collective de l'importance des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance des entreprises place les critères ESG au cœur des préoccupations des investisseurs. Cette norme continuera à gagner en pertinence auprès de tous les acteurs intéressés par les performances extrafinancières des entreprises.

Le sujet vous intéresse ? Nos experts vous répondent

Lorenzo BERTOLA
Lorenzo BERTOLA
Directeur du pôle Banque, Finance & Assurance

mc2i est devenu, au fil des années, l’un des acteurs majeurs de la transformation digitale dans le secteur bancaire et financier en accompagnant les établissements institutionnels, banques de détail, banques privées, sociétés de financement et d’investissement ainsi que les gestionnaires d’actifs.

Julien Robustelli
Senior manager et Directeur de l'offre banque et finance

Le secteur bancaire et financier est caractérisé par la diversité de ses acteurs allant des banques systémiques aux Fintechs et GAFA. Dans ce contexte bouleversé, l’efficience des SI, l’innovation technologique ou encore l’exploitation des données deviennent des clés majeures de réussite.
 

Partager
Partager
Gninakan SORO
consultant en transformation digitale