RGPD et secteur public : quels enjeux et obligations pour les services publics ?
16 juin 2020

La mise en place progressive d’une administration zéro papier et l’entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données (RGPD) en mai 2018 confèrent aux services publics des responsabilités nouvelles, qui sous-tendent également une transformation de la relation avec le citoyen.

Le RGPD générateur de valeur pour les entreprises ?
29 juillet 2019

Pour Nosing Doeuk, directeur associé, délégué à la protection des données de mc²i Groupe, les trois points à travailler en profondeur sont les process, le Si et la culture d’entreprise. "Les entreprises qui ont suffisamment avancé dans la conformité commencent à en tirer un avantage compétitif dans le sens où elles maîtrisent mieux leurs données et en font donc une meilleure exploitation jusqu’à en dégager un gain opérationnel supplémentaire."

Crise sanitaire et crise de confiance : un rappel que la protection des données doit être une priorité
11 juin 2017

Les outils PPM (outils de portefeuilles de projets) ne sont plus cantonnés aux seules DSI et s’étendent progressivement aux autres directions de l’entreprise tant ils sont perçus comme vecteurs de valeur. Si chaque outil possède sa philosophie propre, tous ont pour objectif d’aider les entreprises à optimiser leur pilotage et rationaliser leurs projets.

RGPD, droit à l’oubli et durées de conservation : comment mettre en conformité les SIRH ?
23 mai 2018

Le droit à l’oubli, ou droit à l’effacement, est défini dans l’article 17 du Règlement Européen sur la Protection des Données comme étant « le droit d’obtenir du responsable du traitement l’effacement de données à caractère personnel ».

Ces règles ont avant tout été éditées pour garantir le respect de la vie privée par les Géants du web (GAFA), Google, Apple, Facebook, Amazon ou encore Microsoft. En témoigne le tout récent scandale Facebook, accusé d’avoir revendu à l’entreprise Cambridge Analytica les données personnelles de 87 millions d’utilisateurs sans leur consentement.

Les employeurs sont également concernés puisqu’ils stockent dans leurs Systèmes d’information Ressources Humaines (SIRH) des millions de données personnelles, allant de l’adresse postale, au nombre d’enfants, en passant par le RIB et les données de compétences ou de paie.

La responsabilité du Responsable de traitement dans le cadre du RGPD
21 septembre 2018

Depuis le 25 mai 2018, le Règlement Européen sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur. Cette réglementation a introduit le rôle du Responsable de traitement, qui doit disposer d’une vue d’ensemble sur les données personnelles et prendre des mesures visant à les encadrer et les sécuriser.
L’objectif est de déterminer comment identifier le Responsable de traitement, de décrire les différents cas de figure relatifs aux rôles qu’il peut revêtir, et aux fonctions qui lui sont affectées. mc2i Groupe se penchera prochainement sur le rôle du Sous-traitant dans les processus RGPD.

KYC : Concilier la Blockchain et le RGPD
15 octobre 2018

Il y a quelques mois les articles dithyrambiques sur les opportunités que présentait la blockchain dans le cadre des processus KYC des banques pleuvaient. Et pour cause, cette technologie qui permet un reporting partagé, fiable et sécurisé, semblait être une alternative alléchante aux processus KYC actuels. Avec la blockchain, s’en était donc fini de la course effrénée aux justificatifs et des économies importantes se profilaient à l’horizon. Mais, c’était sans compter sur la mise en place du Règlement Général sur la Protection des données (RGPD). Vraiment ?

S'abonner à RGPD